En juin 2002, un disque de polyphonies profanes et sacrées, intitulé "Tempus Fugit", a concrétisé le travail d'apprentissage et d'adaptation du groupe. Après le lancement du CD, le groupe a assuré sa promotion lors de nombreux concerts à travers la France.
 

 

Enregistré dans la basilique d'Evron en avril 2004, le disque "Una Vita" présente un travail d'adaptation et de mise en valeur de chants traditionnels tombés dans l'oubli, qui constitue désormais un répertoire de création propre au groupe.
L'auditeur peut écouter ces nouvelles sonorités à travers la vie d'un jeune corse, Bernà, vie inscrite à jamais dans le journal intime de sa bien-aimée, Cécilia...
 


extraits